Menteur comme un soutien-gorge

Publié le par Jacques Michaud

Je me rappelle qu'adolescent, avec mes copains, nous soupçonnions gravement une nana plutôt jolie d'augmenter la taille de sa poitrine avec des pelotes de laine. Pure calomnie sans doute ... Mais lorsque l'être n'est pas satisfaisant, il reste au moins le paraître...Dans je ne sais quel film, d'ailleurs, un homme cette fois, avant d'aller à la piscine, gonfle son maillot de bain avec un mouchoir. Ceci dit pour rétablir l'équilibre...

Moi, la nana, je la trouvais jolie indépendemment de l'existence supposée de pelotes de laine...

C'est sans doute à Céline (Louis-Ferdinand), immense écrivain (et je l'ai lu, moi !) mais petit homme( car antisémite) qu'on doit cette expression qu'il a sûrement inventée  :

 

« Sournois et menteur comme toujours, comme une douzaine de soutien-gorges... Il me racontait des tels bobards, que la nuit ça m'en remontait... Je me les racontais à nouveau, tellement ils étaient durailles ! Crapules ! Et pesants ! »
Louis-Ferdinand Céline

 

Expressio.fr prétend qu'elle est tirée de Voyage au bout de la nuit

On va le dire comme ça, dictionnaire des expressions quotidiennes, la prétend venir de Mort à crédit...

Ah, ah ! qui a raison ?

Je vous le dirai dès que j'aurai vérifié, c'est-à-dire dès que j'aurai fini de relire Proust.


Prendre l'ascenseur avec un Wonderbra
envoyé par vadlefou. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.

Publié dans comparaison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article