Comme si les dindes votaient pour Noël

Publié le par Jacques Michaud

Voter pour la droite, pour un gay ou une lesbienne, c'est comme si les dindes votaient pour Noël, voilà en substance une comparaison pleine d'humour utilisée par le député PS Jean-Luc Roméro (ex-ump) pour évoquer le dilemme qui peut se poser aux gays en cas d'élection. Dans le contexte créé ces derniers mois par les débats relatifs au mariage pour tous, il apparaît clairement un rejet par la droite d'accorder aux homosexuels des droits existant chez les hétérosexuels. Certes tous les députés de droite ne sont pas homophobes mais la fronde anti-gauche primaire a véritablement mis en avant le peu de progressisme dont sont capables les partis de droite. Exceptons ceux qui ont voté pour sans barguigner : Benoist Apparu, Alain Chrétien, Franck Riester ou se sont simplement abstenus comme Nathalie Kosciusko-Morizet, Nicolas Ameline, Pierre Lellouche, Bruno Le Maire (et quelques députés de gauche).  A l'UDI, Jean-Louis Borloo, Philippe Gomès, Yves Jégo, Sonia Lagarde et Jean-Christophe Lagarde ont eux voté en faveur du texte. 

Bientôt, tout comme pour le PACS, on n'en parlera plus. Heureusement !

http://www.marianne.net/Romero-Un-gay-qui-vote-a-droite-c-est-comme-une-dinde-qui-voterait-pour-Noel_a215544.html

 

Publié dans comparaison

Commenter cet article

jacques 05/06/2013 21:33


Cela me rappelle la petite histoire de l'esclave noir américain qui se fait solliciter pour prendre parti pour les Nordistes qui veulent les libérer mais aussi pour les Sudistes qui "les
nourrissent".


Lassé d'être sollicité, il leur raconte l'histoire suivante:


Vous avez déjà vu 2 chiens se battre pour un os?


Est ce que vous avez déjà vu l'os bouger?


Continuez à vous battre!

Jacques Michaud 06/06/2013 10:57



Oui, belle histoire. Pas à dire.