Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Râper le fromage

Publié le par Jacques Michaud

Expression relayée et peut-être même inventée par Benjamin Biolay qui, par auto-dérision, qualifie sa propre capacité à composer du rap (Télérama n°3277-31-10-12). Il renvoie notamment à Orelsan dont il vante les mérites en ce domaine. 

Wikipédia donne l'origine du mot "rap" que tout le monde ne connaît pas : "Le mot rap est composé de trois lettres qui réfèrent à rythm and poetry (rythme et poésie en anglais). Mais le mot rap vient aussi du verbe anglais to rap qui signifie parler, baratiner, thatcher. Il serait aussi le sigle de Rage Against the Police."

Quant à lui, Pierre DesRuisseaux, dans son Dictionnaire des expressions québécoises, évoque le mot rap en tournure négative dans l'expression "pas rap" qui signifie : c'est sans rapport, ça n'a rien à voir", en somme : "ça n'a aucun rapport avec la choucroute" comme on dit chez nous..

 

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Souffler dans une viole de gambe

Publié le par Jacques Michaud

Métaphore entendue récemment mais j'ai oublié dans la bouche de qui...Souffler dans une viole de gambe (instrument à corde...), c'est comme pisser dans un violon ou souffler dans le cul d'un goret. Ca ne sert à rien !


La Viole de Gambe par francedoc



Marin Marais: la rêveuse par Jérôme Chaboseau par Mad-Minstrel

Partager cet article

Repost 0

Etre charrette

Publié le par Jacques Michaud

Etre charrette, c'est manquer de temps ou être juste (trop juste) à temps pour faire ce qu'on a à faire. Par exemple : "je dois finir ce travail avant ce soir, ça va être charrette !"

Pascale Laffite-Certa dans son ouvrage ; Les plus belles expressions de nos régions" en donne l'explication et l'origine. Je n'ai pour ma part encore jamais vu une expression si bien "géolocalisée" puisqu'on pourrait même en donner le point GPS. Pascale Laffitte-Certa nous indique que c'est "Une locution née à Paris au XIXè siècle rue Bonaparte dans le sixième arrondissement, au numéro quatorze précisément, adresse de la célèbre Ecole nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais. L'expression vient du jargon des étudiants architectes." Elle note en substance que ces étudiants, lorsqu'ils devaient rendre un travail urgent, fait de dessins, cartons et maquettes, avaient recours  aux charrettes des livreurs ou vendeurs des rues.

Dans le court-métrage qui suit on en verra une illustration par des élèves de l'Ecole d'architecture de Casablanca, Maroc. Outre cette illustration vous y découvrirez le plaisir saugrenu de comprendre -à demi-mot- l'arabe puisque ce court-métrage est en langue arabe truffée de mots français, sorte de sabir étonnant. D'ailleurs, l'un des commentateurs sur You Tube suggère que ce film aurait pu se passer de dialogues. A vous de voir.

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Manger à la table qui recule

Publié le par Jacques Michaud

Merci à Floha pour cette belle expression que j'ai choisi de mettre en ligne la veille de Noël.  Car, si comme chacun l'aura compris aisément, cette métaphore signifie qu'en fait on n'a rien à manger ou qu'on ne pourra pas manger, elle peut résonner cruellement pour tout un tas de gens qui, ce soir, n'auront rien à becter, ou qui ne becteront pas mieux que d'habitude.

Et puis, comme ce blog a été créé le 1er avril 2006, quelle bonne blaque ! en mémoire de mon père qui utilisait souvent l'expression: manger avec les chevaux de bois pour dire qu'il allait devoir se passer de manger, c'est un clin d'oeil.

Allez, rappelons ces expressions qui signifient "ne pas manger" ou "manger peu" déjà notées dans linguapop

Manger un steack à cheval avec des patates sautées à la corde (voir dans Linguapop)

Manger des nèfles

mais aussi

Chier de la poussière (par contigüité) 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0