Etre charrette

Publié le par Jacques Michaud

Etre charrette, c'est manquer de temps ou être juste (trop juste) à temps pour faire ce qu'on a à faire. Par exemple : "je dois finir ce travail avant ce soir, ça va être charrette !"

Pascale Laffite-Certa dans son ouvrage ; Les plus belles expressions de nos régions" en donne l'explication et l'origine. Je n'ai pour ma part encore jamais vu une expression si bien "géolocalisée" puisqu'on pourrait même en donner le point GPS. Pascale Laffitte-Certa nous indique que c'est "Une locution née à Paris au XIXè siècle rue Bonaparte dans le sixième arrondissement, au numéro quatorze précisément, adresse de la célèbre Ecole nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais. L'expression vient du jargon des étudiants architectes." Elle note en substance que ces étudiants, lorsqu'ils devaient rendre un travail urgent, fait de dessins, cartons et maquettes, avaient recours  aux charrettes des livreurs ou vendeurs des rues.

Dans le court-métrage qui suit on en verra une illustration par des élèves de l'Ecole d'architecture de Casablanca, Maroc. Outre cette illustration vous y découvrirez le plaisir saugrenu de comprendre -à demi-mot- l'arabe puisque ce court-métrage est en langue arabe truffée de mots français, sorte de sabir étonnant. D'ailleurs, l'un des commentateurs sur You Tube suggère que ce film aurait pu se passer de dialogues. A vous de voir.

 

Publié dans métaphore

Commenter cet article

Anonyme 20/01/2017 16:28

c'est à peu près exact sinon que je dois ajouter qu'à l'époque les ateliers ou les étudiants en architecture dessinaient leurs projets sur des "panais" (au tire-ligne sur du papier tendu sur cadres par humidification) se situaient à quelque centaines de mètres lu lieu des examens dans la salle dite Melpomène"quai Malaquais.
Ces projets faisaient le trajet sur une charrette à bras. lorsqu'ils étaient à la bourre, un petit nouveau (première année) guettait à la fenêtre l'arrivée de la charrette et criait "Charrette" lorsqu'elle était en vue. Il ne restait quelques secondes ou minutes pour finir et donner un aspect acceptable pour un travail à peine fini. signé un architecte qui a connu cette époque.

Chloé Cimp 24/01/2013 13:59


On notera que cette expression est utilisé au début du film "Astérix et Oblélix: Mission Cléopâtre" par le personnage de l'architecte Numérobis.

Jacques Michaud 05/06/2013 20:21



Me'rci