Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une presse de caniveau

Publié le par Jacques Michaud

Le scandale de l'affaire Murdoch qui secoue l'Angleterre actuellement est bien celui d'une certaine presse prête à tout révéler pour vendre du papier. Informer reste bien l'objectif apparent mais le véritable objectif est financier : faire du blé, pour les actionnaires. Cette presse qui se complaît dans ce qu'il faut bien appeler  la fange est qualifiée de presse de caniveau.

Cette expression est aussi utilisée pour désigner certaines campagnes de partis politiques qui, pour déstabiliser l'adversaire, font sortir des "histoires", qu'elles soient avérées ou fausses d'ailleurs. Dans la premier cas, il y a acte de médisance, dans le deuxième cas, il y a calomnie. Dans les deux cas il y a envie de nuire. Il n'est que de suivre les fameuses rumeurs relayées par la presse, par exemple au sujet de Martine Aubry pour réussir la jonction entre medias de caniveau et campagne de caniveau (car cela profite toujours à quelqu'un : "Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose... " . On attribue cette citation à Beaumarchais, mais il semble bien qu'on la doive à Francis Bacon dans l'Essai sur l'athéisme...

Pour coller à l'actualité politique :

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/une-campagne-presidentielle-dans-97845

Autres expressions :

Rouler dans le caniveau, c'est être ivre-mort, Se rouler dans le caniveau signifie avoir une vie de débauche et de dépravation (au regard de ce qu'est une certaine norme morale... ).

 

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0