Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Faire voir les coutures

Publié le par Jacques Michaud

Dans son Petit lexique amoureux du théâtre (que je n'ai malheureusement plus sous les yeux !), Philippe Torreton évoque cette expression qui signifie qu'un comédien -quand il joue- laisse paraître des trucs, des procédés, de manière un peu voyante. Il utilise les ficelles du métier. Dès lors le personnage est "fabriqué" et le spectateur un tant soit peu critique a du mal à se départir du sentiment de voir un peu trop les coutures du costume qu'a endossé le comédien.  Dans d'autres domaines, on dira qu'on fait voir tous les rouages de l'action.

Philippe Torreton évoque une autre expression des théâtreux : "apporter son manger"(1) qui signifie qu'avec certains metteurs en scène peu imaginatifs, peu clairs, peu doués, il vaut mieux pour le comédien d'avoir des propositions à faire car ces "directeurs d'acteurs" n'ont rien dans la tête.

 

Autrefois, à la porte de certains bistrots une pancarte le plus souvent en belles lettres cursives signalait : On peut apporter son manger, ce qui voulait dire qu'on pouvait déballer son pique-nique sans craindre le courroux du patron, charge au pique-niqueur de consommer.

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0