Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avoir la pastille en l'air

Publié le par Jacques Michaud

Elle est belle et rare cette expression colportée à l'échelon familial par J.Pierre  et Sophie qui se reconnaîtront. L'un et l'autre l'utilisent pour dire d'une personne qu'elle est toujours prête à partir, à lever le pied, à aller traîner, à voir du monde. Un peu comme on dit des enfants qu'ils ont (aiment) le sirop de la rue. Il vaut mieux la comprendre ainsi car, de fait, l'argot utilise la "pastille" comme équivalent de l'anus. J'ai souvent entendu l'expression en référence à un chat/une chatte qui déambule la pastille en l'air, c'est-à-dire avec la queue relevée. J'ai une amie dont la chatte (l'animal) a la queue bloquée en l'air pour je ne me rappelle plus quelle raison : elle est en permanence avec la pastille en l'air...Par extension, une femme qui a la pastille en l'air est une femme prête à toutes les propositions... Pierre Perret l'a illustré dans sa chanson un peu paillarde "Mon père m'a dit" (si quelqu'un trouve un lien pour l'écouter qu'il nosu l'indique en commentaire) :

 

Un jour mon père m'a dit je crois fils qu'il est temps
D'éclairer ta lanterne au seuil de tes vingt ans
(...)

Ne prends pas celle qui est débauchée comme une bascule
Ni celle qui prie à s'en faire péter les rotules
Celle qui a le cerveau ou on voit le jour
Ne prends pas celle qui a eu le prix Goncourt
Ne prends celle non plus qui a eu son permis poids-lourds

(...)

Ne prends pas celle qui est grasse comme une tringle à rideaux
Celle qui a des grains de beauté comme une tarte aux pruneaux
Ni celle qui a la pastille en l'air
Qui est excitée comme un sprinter
Ni celle qui a mis des nouilles à l'eau dans son moteur

etc.

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0