Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avoir des billes

Publié le par Jacques Michaud

Avoir des billes

Disposer d'informations ou être bien pourvu.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Se faire péter les bretelles au sud du Pôle Nord

Publié le par Jacques Michaud

Se faire péter les bretelles au sud du Pôle Nord

Importé par Patrick E. du Québec. Le sens reste mystérieux mais cela pourrait vouloir dire "se laisser aller". C'est là qu'on mesure toute la richesse poétique de la métaphore capable de remplacer "je glande" par une phrase à rallonge.  Larry Lewis, tu as des billes là-dessus ?

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

(Faire) une carte de France

Publié le par Jacques Michaud

(Faire) une carte de France

Contribution de Franck W. Phrase utilisée par nos vieux parents pour désigner le résultat d'une éjaculation dans les draps lors des coïtus interruptus utilisés pour le contrôle des naissances avant que ne survienne la terrible méthode OGINO.

Désigne également le résultat d'une séance réussie d'onanisme dans les mêmes conditions, mais sans partenaire.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Cailler sur le jabot

Publié le par Jacques Michaud

Cailler sur le jabot

Georgia B. Franck B. et Catherine A. m'ont fort justement rappelé cette expression destinée à dire que quelque chose ne vous a pas plu et que vous aurez du mal à le digérer et cela, au propre comme au figuré. 

Exemples : J'ai attrapé un coup de froid juste après manger, ça m'a caillé su'l'jabot. (jabot=oesophage).

Plus rare ou plus artificiel au figuré : Il m'a dit telle méchanceté, ça m'a caillé su'l'jabot.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Faute de grives on mange des merles

Publié le par Jacques Michaud

Faute de grives on mange des merles

Merci Patatate. Expression destinée à (se) persuader que quand on ne peut pas avoir exactement ce qu'on désire, il faut savoir se contenter de ce qu'on a. Sans doute une phrase de riche destinée à l'éducation des pauvres.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Branler le mammouth

Publié le par Jacques Michaud

Branler le mammouth

Pour Bugs, de Toulouse : sodomiser les mouches (ou enfiler les coléoptères)

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Mettre la viande dans le torchon

Publié le par Jacques Michaud

Mettre la viande dans le torchon

Contribution de Georgia B.   Pour : se coucher. Je me rappelle aussi que quand j'étais colon (donc que j'allais en colonie) je couchais dans un "sac à viande(s).

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Ce ne sont pas les oiseaux qui ont les plus grandes ailes qui volent le mieux

Publié le par Jacques Michaud

Expression dite à Sébastien par son grand-père alors que, enfant, il cherchait à comparer la longueur de son "zizi" à celles d'autres garçons. Depuis il semble bien s'être rassuré...

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

J'en parlerai à mon cheval de bois

Publié le par Jacques Michaud

Cette expression que nous rapporte Odile Michaud signifie qu'on n'en parlera évidemment à personne. Voir sur ce même blog l'expression "Manger avec les chevaux de bois".

Je connaissais bien l'expression "J'en parlerai à mon cheval" (tout court) qui signifie : cause toujours tu m'intéresses.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Enfiler les mouches ou sodomiser les coléoptères

Publié le par Jacques Michaud

Enfiler les mouches ou sodomiser les coléoptères

Se dit lorsque, par exemple, les participants d'une réunion ergotent sur des détails sans intérêt, juste histoire de parler, parler, parler encore. Parfois, d'aucuns disent - afin de ne pas prononcer de mots connotés sexuellement - : "Ah les mouches, elles vont avoir mal."

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>