Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Etre à l'ouest

Publié le par Jacques Michaud

Etre à l'ouest

J'ai le sentiment que l'usage qui est fait de cette expression est récent. Etre à l'ouest, c'est être dans les nuages, ne pas avoir le sens des réalités, être ailleurs, voire planer.

Y aurait-il un rapport avec cette phrase du professeur Tournesol maniant son pendule dans je ne sais plus quel Tintin (Je parie pour les 7 boules de Cristal ou le Trésor de Rackam le Rouge) - : "Hum, toujours plus à l'ouest

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Péter dans la soie

Publié le par Jacques Michaud

Péter dans la soie

Je ne suis pas sûr du sens, mais il se pourrait bien que ça veuille dire : vivre dans le luxe, avec une notion d'être "parvenu".

A ne pas confondre avec péter plus haut que son cul, qui signifie vouloir se montrer plus riche, plus fort, plus intelligent, plus cultivé qu'ion ne l'est en réalité.

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Piquer un fard

Publié le par Jacques Michaud

Piquer un fard

Et non pas "Piquer un phare", comme dit Franck ! Et pouquoi on ne dirait pas alors : "Découvrir le poteau rose" ? Bon, je m'égare.

. Piquer un fard, c'est rougir à la suite d'une mise en situation délicate, ou d'un mensonge qui se voit comme le nez au milieu de la figure et même que le nez remue ou qu'il s'allonge comme celui de Pinocchio.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

(Se faire) tailler un costar

Publié le par Jacques Michaud

Tailler un costar

C'est débiner l'autre, dire les pires méchancetés, médire (quand il y a vérité), calomnier (quand c'est faux). Pas joli joli tout ça, mais c'est souvent un des sports cérébraux les plus pratiqués dans les entreprises.

Se faire tailler un costar, c'est à l'inverse être la victime bien sûr.

Equivalent dans la même veine : Habiller pour l'hiver ou se fa ire habiller pour l'hiver

Comme je n'ai pas de dictionnaire d'argot, j'écris "costar", mais peut-être est-ce "costard".

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Garder une poire pour la soif

Publié le par Jacques Michaud

Garder une poire pour la soif

Quand on est plus fourmi que cigale, on est économe ou prévoyant, donc en toutes circonstances, on prévoit que des temps plus difficiles peuvent surgir, alors on garde une poire pour la soif (cela peut être de l'argent, de la nourriture, une bonne vieille vanne ou une grosse vengeance qu'on réserve quand on dit à quelqu'un : je te réserve un chien de ma chienne, car la vengeance est un plat qui se mange froid.

Couper la poire en deux

Quand on n'rive pas à se mettre d'accord, on coupe la poire en deux. Tu veux 2000 ? Je veux te donner 1000 : on coupe donc la poire en deux à 1500. Rien à voir avec le fameux partage de Cormeray dont vous trouverez trace en chercahnt bien dans les archives de ce blog.

Etre une bonne poire

C'est avoir une tendance maladive à se faire avoir (ou se faire entuber, se faire niquer, mais là, on revient dans le grivois...). On veut bien tout., on accepte tout....

Il paraît, mais je l'ai découvert aujourd'hui qu'une poire molle, c'est une personne sans volonté ni caractère. Moi perso, je disais une couille molle. Remarquez ça peut avoir une forme de poire...

En prendre plein la poire, c'est en prendre plein la gueule, plein la tronche.

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Etre sur des charbons ardents

Publié le par Jacques Michaud

Etre sur des charbons ardents

Pendant que je suis sur les supplices, l'expression "être sur des charbons ardents" pourrait être remplacée par "être au supplice" surtout quand on est "mis à la question" et qu'on ne sait comment répondre.

En été 05, dans la forteresse qui domine Salzburg, en Autriche, j'ai pu (mal) photographier ces trois objets de supplices : deux masques et une ceinture de chasteté. OK, c'est un peu flou mais disons que je l'ai fait exprès dans un but artistique....

  Rappelez-vous Le Masque de fer. Toute une vie avec ça !

  Je me vois mieux avec celui-là....Plus aéré, moin nez de cochon

 Pas concerné !

 

 

 

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Avaler une poire d'angoisse

Publié le par Jacques Michaud

Avaler une poire d'angoisse

Aujourd'hui, avec l'automne, je me dis que je vais faire un délire de fruits...après mon délit de fuite en vacances.  J'en mange trois par jour....(des fruits) .Et puis je me rappelle cette fameuse poire d'angoisse dont j'ai retrouvé l'expression dans un bouquin dont je vous ai déjà parlé, qui n'est pas extraordinaire , mais qui parle  à la première personne d'un très ancien voisin - François Villon- né l'année, voire le jour de la crémation de Jeanne d'Arc (Alors ? vous êtes bon dans les Quizz ?). Comme vous ne le savez peut-être pas, Villon a été emprisonné dans les geôles et les oubliettes du château de Meung-sur-Loire, tout près d'où j'habite. Il y aurait composé ou eu l'illumination de cette fameuse ballade du pendu.

Frères humains qui après nous vivez

N'ayez les coeurs contre nous endurcis

pour lire tout : http://poesie.webnet.fr/poemes/France/villon/3.html

Ce salaud d'évêque d'Orléans qui Thibaut d'Aussigny s'appelait, l'aurait fait mettre à la question , donc l'aurait fait torturer avec, notamment, le supplice de la poire d'angoisse.

Jean Teulé, l'auteur qui se glisse dans la peau de Villon nous narre : "Puisque de toutes manières je ne réponds rien de satisfaisant aux questions, on me glisse une poire d'angoisse dans la bouche.  En pivotant (sic) la partie supérieure comme une clé dans une serrure, les trois tiers de la poire de cuivre s'écartent au fur et à mesure qu'on fait tourner la vis centrale".

Vous imaginez la suite. Et donc, ce supplice aurait suscité l'expression mise en exergue. Voici le dessin de l'instrument  :

 

 

 

 

 

 

 

 

Citations et illustrations issues  de Je, François Villon, de Jean Teulé; Julliard, 2006

 

Publié dans Proverbe local

Partager cet article

Repost 0

Comme un coup de pied dans un carreau

Publié le par Jacques Michaud

Comme un coup de pied dans un carreau

Pat (c'est Patatate que j'appelle comme ça, chut...), Pat me dit donc "Comme un coup de pied dans un carreau". Mais Pat ne nous donne pas le sens. Qu'est-ce que ça veut dire ? Comme un coup de tonnerre ? d'unseul coup ? comme un pavé dansq la gueule d'un flic ? Allez Pat', fournis-nous la solution.

Publié dans zeugme

Partager cet article

Repost 0

Tout le monde ne peut pas coucher au même endroit

Publié le par Jacques Michaud

Tout le monde ne peut pas coucher au même endroit

Ce n'est pas un proverbe. C'est une phrase que j'ai entendue hier même alors que je voulais réserver une chambre pour une fête de famille en septembre. J'arrive dans ce château-hôtel, je m'enquiers naïvement du prix (bien que je me doute...) d'une chambrette pour une nuit de septembre. Comme le châtelain aux dents pourries (moi, les miennes, ça va!) me répond 183 euros, alors je lui dis que, bon ça va, ça me cadre pour savoir qu'on fera pas affaire tous les deux... Il me dit alors tout à trac : "tout le monde ne peut pas coucher au même endroi". Dommage, le 14 juilletv est passé !

Publié dans zeugme

Partager cet article

Repost 0

Mieux vaut péter en société que mourir tout seul

Publié le par Jacques Michaud

Mieux vaut péter en société que mourir tout seul

Pas une métaphore, pas une image, pas un zeugme, mais un tout simple proverbe paysan, d'ici sans doute, mais d'ailleurs tout aussi assurément. Car je vous le demande : où naissent les proverbes ? Il y en a bien un(e) - je mets le "e" pour laisser accroire que je ne suis pas macho-  qui l'a créé un jour, pour son usage personnel ou pour amuser la galerie. En tout cas, celle qui m'a appris cette phrase, un jour où le brillant soleil me laissait croiire que j'étais le roi du monde, celle-la, qu'on aime parce que c'est notre vieille mère et belle-mère, elle est seule devant la mort qui lanterne à venir la cueillir. Elle aurait dû péter plus, mieux et plus souvent. Voilà où ça mène quand on fait la maligne : on ne croit pas à ce qu'on dit et pourtant, on ne croit pas si bien dire.

Publié dans zeugme

Partager cet article

Repost 0