Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

314 résultats pour “faire siffler la mésange

Faire siffler la mésange

Publié le par Jacques Michaud

Faire siffler la mésange

C'est faire pipi (pour un garçon). Expression équivalente et beaucoup moins poétique, qui de plus se démarque dans un rapport de taille : Faire dégorger le concombre.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Aller écoper et aller taper dans le millefeuille

Publié le par Jacques Michaud

Aller écoper et aller taper dans le millefeuille

Dans un commentaire Michelle s'excuse presque de nous proposer des expressions qui font dans le caca boudin. Mais non, faut pas, on a dit qu'on faisait dans la métaphore popu. Alors, on le sait, c'est caca cul pipi bite et couilles plus souvent qu'à son tour (je préfère mettre un "s" à couilles, parce que j'avais un copain qu'en avait qu'une - de couille - et je l'enviais pas, rapport à l'esthétique parce que sur le plan fonctionnel ça lui posait aucun problème). 

Pour la petite commission d'abord (cf. dessin de XII, tiens au fait, qu'est-ce qu'il devient, Douze ?), on peut chez les garçons, faire siffler la mésange (cf. dessin de XII, tiens au fait, qu'est-ce qu'il devient, Douze, deuxième ?), faire dégorger le concombre. Pour les filles, je suis démuni mais "aller écoper" peut convenir aux deux sexes.

Pour la grosse commission (cf. dessin de XII, tiens au fait, qu'est-ce qu'il devient, Douze ? Troisième ?), on va selon Michelle, taper dans le millefeuille (c'est quoi le millefeuille ? le PQ ?), on peut aller aussi couler un bronze (cf. archives).

Au fait Douze, c'est quand que tu te fends d'un dessin ?

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Cracher dans la soupe

Publié le par Jacques Michaud

Une fois n'est pas coutume, commençons par une histoire peut-être drôle mais légèrement triviale.

Un homme accoudé au bar s'apprête à boire le café qu'il vient de commander quand il éprouve brusquement une envie urgente de "faire siffler la mésange". Il griffonne rapidement sur un post-it :"j'ai craché dedans", le colle sur la soucoupe et va donc "changer l'eau du poisson rouge". A son retour, quelle n'est pas sa surprise de voir écrit juste en dessous de ses propres mots : "Moi aussi".

Cracher dans la soupe, c'est critiquer délibérément ce qui vous a procuré un avantage, sans manifester une légitime reconnaissance. Par exemple, quelqu'un vous aide quand vous êtes en difficulté et dès qu'il a le dos tourné vous vous moquez de lui ou dites pis que pendre de lui. Bien sûr à une certaine époque, la soupe, comme le pain, symbolisait le minimum essentiel pour vivre. Donc cracher dans la soupe, surtout si on vous l'a donnée, montre un mépris certain pour ce geste de solidarité.

Une autre expression imagée d'une manière plus précise encore dit "mordre la main qui vous nourrit". S'il ne s'agit pas d'un manque de reconnaissance, qu'est-ce que c'est ?

Allez, c'est l'occasion de découvrir comme moi aujourd'hui un chanteur country québécois : Denis Champoux. Salut à toi la Belle Province que je rêve de voir un jour...

Partager cet article

Repost 0

Changer l'eau du bocal

Publié le par Jacques Michaud

Changer l'eau du bocal

Cette expression qu'utilise JP (il se reconnaîtra) et dont une variante est "changer l'eau du poisson rouge" signifie simplement "pisser".
En consultant les archives de Linguapop (eh, on ne vous donne pas tout tout rôti !), vous trouverez aussi cette expression plus poétique : "faire chanter la mésange".
Attention, après consultation de JP, admettons que l'expression "faire dégorger le concombre" désigne plutôt l'éjaculation. 
Il était bon qu'on revînt à notre poétique.

undefinedFaire chanter la mésange, dessin de XII

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Emmener Popaul au cirque

Publié le par Jacques Michaud

Emmener Popaul au cirque

Dans un registre un peu salace pas trop tapageur cependant (!), voilà une expression populaire bien avenante. Emmener Popaul au cirque, c'est (pour un homme, dois-je le préciser ?) aller voir une prostituée pour  assouvir avec elle (ou lui !) des besoins sexuels.
Popaul reste lié indéfectiblement et affectueusement à l'expression du sexe masculin. Ainsi, sortir Popaul, peut évoquer la simple miction (d'ailleurs, quand on est vieux, cela devient une miction impossible, ah, ah !). Les archives vous rappelleront qu'on peut aussi faire chanter la mésange.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Aller se repoudrer

Publié le par Jacques Michaud

L'une des fonctions de la métaphore populaire est de dissimuler ou amoindrir la trivialité d'une expression en utilisant une expression plus élégante ou amusante, voire poétique établissant un code entre les interlocuteurs. De fait elle contourne les tabous du langage policé (merci à Guita qui nous l'a communiquée).

Aller se repoudrer (le nez) est utilisé par les femmes pour signifier qu'elles vont aux toilettes faire pipi. Elle n'est pas récente puisqu'il y a belle lurette que la poudre de riz en tant que fard n'est plus utilisée. De nombreuses autres expressions peuvent s'utiliser et on peut même en inventer :

Faire pleurer minette (évocateur !)

Aller où personne ne peut aller à ma place

Aller où la reine va toute seule, etc.

Pour les hommes on peut entendre le poétique aller faire chanter la mésange ou faire gazouiller la fauvette ou encore l'amusant aller changer l'eau du poisson rouge.

Autres expressions imagées :

Aller faire dégorger le concombre ou le poireau

Aller tirer un bock

Partager cet article

Repost 0

Etre sévèrement burné

Publié le par Jacques Michaud

Etre sévèrement burné

Oui, oui, je sais, ça sent encore la couille, le Thierry Roland (1) à plein tubes. Les burnes étant comme chacun sait les "bollocks" (ce mot n'existe pas, je le rappelle pour ceux qui suivent, hein Sylvie ?), être sévèrement burné, c'est avoir de grosses couilles (et on le suppose, le vaporisateur adapté). Dans les concours de slips, ça peut permettre de gagner une chupa chups, et accessoirement de se dégotter une meuf pour un soir. Etre burné, en avoir donc, permet de passer pour un mec qui en a (et ça c'est un pléonasme), un couillu. Il est couillu le chef de gare, d'ailleurs. Franchement, ce qui m'amuse, c'est le "sévèrement". Ce qui m'amuse encore plus, c'est que tous, nous répétons ce cliché, en pensant faire oeuvre d'originalité.

Tu me casses les burnes. Ce mec est une burne ! sont des expressions qui peuvent alimenter poétiquement le vocabulaire d'un mec sévèrement burné.

(1) animateur de la télévision française (1912-2004), parangon pour les médias de gauche anti-foot de la beaufitude, rendu célèbre par cette putain de phrase : "M. Foot, vous êtes un salaud !" (ce Monsieur Foot était - I guess- arbitre d'un fuckin' match que la France ou un pays de ce genre devait être en train de looser, et le Mr Foot en question avait dû sortir avec la copine d'un copain de Thierry Roland et franchement quand il a pas sifflé le péno, c'était grave. Je me demande s'il était pas question d'un fuckin' Schumacher, pas celui qui conduit des Ferrari, un autre. Je sais plus, je mélange même les notions les plus essentielles.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Faire la bombe

Publié le par Jacques Michaud

Faire la bombe

Faire la fête, faire la nouba, faire la bamboula, faire la noce, faire la foire, faire la foiridon

Faire la teuf (en verlan) : c'est sans doute l'expression la plus utilisée dans les jeunes générations.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

(Se) Faire une toile

Publié le par Jacques Michaud

(Se) Faire une toile

Faire une toile, c'est faire une bêtise, généralement assez grave. Par exemple dans un contexte professionnel, faireune action qui va faire perdre un bon client à une entreprise.

Se faire une toile, c'est tout simplement aller au cinéma.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

Se faire des petits pains

Publié le par Jacques Michaud

Se faire des petits pains

Se faire du mouron, s'inquiéter, être dans l'anxiété sur un événement qu'on redoute.

Publié dans métaphore

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>