Coûter un bras

Publié le par Jacques Michaud

Ca coûte un bras ; Cette expression est très à la mode aujourd'hui et supplante largement les équivalents : ça coûte la peau du cul/la peau des fesses; ça coûte les yeux de la tête, autres expressions qui mettent en balance le coût et un des éléments corporels auxquels on est censé tenir le plus.

On trouve aussi coûter la peau du dos voire coûter une couille (http://fr.wiktionary.org/wiki/co%C3%BBter_un_bras)

Pour l'excellent site expressio.fr : "Cette expression nous vient d'Amérique du Nord.

Nos cousins Canadiens francophones l'utilisent en y ajoutant éventuellement "et la moitié de l'autre". Quant aux anglophones des deux grands pays de ce continent, ils disent "coûter un bras et une jambe" (to cost an arm and a leg) d'où serait issue la version en français.

Il n'y a malheureusement aucune certitude quant à l'origine de cette expression anglaise, popularisée au début du XXe siècle.
Certains supposent qu'elle découle de la locution antérieure "to give one's right arm for something" prononcé par quelqu'un qui, pour affirmer son fort intérêt pour quelque chose, dirait qu'il serait prêt à donner son bras droit en éc
hange."

Pour ce dernier cas cité, on est bien sûr plus proche de notre expression 'en donner sa tête à couper".

Commenter cet article