Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2 articles avec mots croises en langue verte

Ne pas valoir un coup de cidre

Publié le par Jacques Michaud

Il ya quelque temps déjà, je vous proposais une grille en langue verte de Gilou le Flahute (Cf. à gauche). En voici la solution (merci Gilou).

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

I

N

U

L

L

A

R

D

E

S

II

U

 

O

 

C

O

I

 

T

III

I

N

C

A

R

C

E

R

E

IV

S

A

U

C

I

S

S

O

N

V

E

S

T

O

M

 

E

U

S

VI

T

E

R

R

O

I

R

S

 

VII

T

 

I

E

N

A

 

T

E

VIII

E

T

C

 

I

S

A

I

E

IX

S

 

E

P

E

I

S

T

E

 

 

 

 

NOTES

 

I          Pas plus, d'ailleurs, qu'un pet de lapin

III       Au bigne ou au chtard, une chose est sûre : vous vous êtes fait poisser

IV       Mais il est nettement plus apprécié avec un bout de bricheton et un kil de rouge

VIII    La bonne ferte est la bonne aventure de Mme Irma, et a donc peu à voir avec

les prophéties messianiques

 

1          Ces limaces sont au contraire fort utiles, puisque ce sont ici des chemises de nuit

2          Rappelons que plomber quelqu'un, c'est lui transmettre une MST. Du temps de

la syphilis, être nase (ou naze), c'était être contaminé

3          Sans pour autant être une oie blanche. Le jars (ou jar) est ici, et depuis longtemps,

la langue des malfaiteurs

7          Le lorgne est en effet l'un des noms de l'as, aux cartes

8          Roustir signifie aussi voler, dérober

9          La lessiveuse est l'un des nombreux noms de la mitraillette, le P.M. Sten

            en restant l'un des fleurons

Partager cet article

Repost 0

Se faire plomber

Publié le par Jacques Michaud

Jadis et jusqu'à naguère, j'imaginais que se faire plomber, c'était se prendre une volée de plomb, une baltos, se faire canarder, quoi ! Mais, j'ignorais, tel l'enfant qui vient de naître, que de fait, dans la langue populaire, cela signifiait "se faire refiler une chtouille ou pour parler corrèque une MST" (j'avoue que ma naturelle timidité et toute ma complexitude m'ont mis à l'abri des chaudes-pisses et autres maladies qui font pisser des lames de rasoir).
Et de qui je l'apprends (revoir le début si vous manquez de mémoire immédiate) ? d'un certain Gilou le Flahute (je vous cache pas que je préfère vraiment son vrai nom (que je ne vous dirai pas), car comme vous l'avez subodoré (San A. aimait bien ce mot (1)), il s'agit d'un faux-nez (un faux blaze comme dirait San Antonio et comme aurait dit Frédéric Dard que ce Gilou vénère au point de se faire préfacer par le fils d'icelui qui publie des romans inspirés que j'avoue je n'ai point (encore ?) lus). Brèfle, comme dirait Béru, ce Gilou a publié un recueil de grilles (voir colonne de gauche) et dans sa grande bonté, il m'autorise à publier quelques grilles libres de droits (ouf!) que je souhaite mettre à la disposition de votre proverbiale et silencieuse sagacité. Ne vous comportez pas comme des nazes (1), essayez, écrivez-nous ! La solution dans un délai raisonnable, disons, le 36 du mois ?

(1) Gilou, le mec dont auquel je vous causais m'a appris un autre truc (et apparemment il est bien renseigné (ça m'en fait un deuxième avec zulunation (là je parle pour les habitués, ça se mérite !)) )et je ferme la triple parenthèse ! Donc, Gilou m'a appris que le mot être nase ou naze (moi j'acris toujours naze, ça fait plus kéké) signifie être contaminé par une MST.

(2) Ce que Gilou ne sait sûrement pas, c'est que j'ai lu toute l'oeuvre de Frédéric Dard (ça fait déjà lontemps). Selon quoi, il n'y a pas de hasard !

Voici donc la grille du Flahute :

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

I

 

 

 

 

 

 

 

 

 

II

 

 

 

 

 

 

 

 

 

III

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

V

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VII

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VIII

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HORIZONTALEMENT

 

I          Ne valent pas un coup de cidre

II         Peinard

III       Mis au bigne

IV       A pattes, c'est un basset

V         Un drôle de culot. Détenus

VI       Ont des relents de cambrousse

VII      A son pont à Paname. Personnel

VIII    Tout le saint-frusquin. Un précurseur de la bonne ferte      

IX       A les mêmes activités que le ferrailleur

 

VERTICALEMENT

 

1          Petites limaces nocturnes, nullement nuisibles

2          S'est fait plomber, mais pas par le dentiste

3          Peut fort bien s'exprimer en jars

4          Jonc qui laisse le truand indifférent

5          Mauvais poil

6          Symbolisent la robustesse. En Moldavie

7          Hausser le ton. Lorgne

8          Escroque

9          Lessiveuses qui assurent un parfait nettoyage. Fin de participe peu banale

 

Partager cet article

Repost 0