Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

metaphore

Dormir en chien de fusil

Dormir en chien de fusil Le chien du fusil est une pièce coudée qui sert de percuteur. Par analogie, dormir en (forme de) chien de fusil, c'est dormir en remontant les genoux. Ce n'est évidemment pas génial de coucher avec quelqu'un qui dort en chien...

Lire la suite

Un grimpant

Un grimpant J'avoue que la (RE)lecture de Céline me remet en mémoire des tas de mots qui ont un peu disparu de notre vocabulaire argotique, mais que j'utilisais ou entendais dans mon enfance. De fait, certains mots argotiques constituent des métaphores...

Lire la suite

Tailler une pipe

Tailler une pipe Dans l'article précédent (qui se trouve donc en dessous de celui-ci), je parle des faits de langue. Ca me fait donc penser à l'expression Tailler une pipe Je ne parle pas la langue de bois, mais je ne vous fais tout de même pas un de...

Lire la suite

Pisser au cul

Pisser au cul Ah, je ne vous dirai pas que c'est une expression jolie-jolie (1). J'en ai le rouge au front et même l'oreille basse. Avec son équivalent "Pisser à la raie", voilà bien une expression que vous ne vous attendiez peut-être pas à trouver ici....

Lire la suite

Faire la bombe

Faire la bombe Faire la fête, faire la nouba, faire la bamboula, faire la noce, faire la foire, faire la foiridon Faire la teuf (en verlan) : c'est sans doute l'expression la plus utilisée dans les jeunes générations.

Lire la suite

Une critique au vitriol

Une critique au vitriol Sachant que le vitriol est un acide sulfurique très concentré, vous imaginez combien une critique peut être corrosive. Cet été, par exemple, j'ai lu dans Libération une critique au vitriol du nouveau spectacle de Dee Dee Bridgewater....

Lire la suite

La croix et la bannière

La croix et la bannière Cette expression signale une forte difficulté. Ex : C'est toujours la croix et la bannière pour obtenir de lui qu'il se lave le matin. Donc, il shmoute (il pue !) Claude Duneton qui, dans La Puce à l'oreille* donne le sens et l'origine...

Lire la suite

Faire de la (une) perruque

Faire de la (une) perruque Cette expression était utilisée lorsque j'étais plus jeune (naguère pour moi, jadis pour certains, autrefois pour d'aucuns...). Elle désignait l'activité d'un ouvrier qui pouvait réaliser pour son propre compte certains travaux...

Lire la suite