Etre pris par la patrouille

Publié le par Jacques Michaud

Expression largement utilisée dans un contexte sportif. Etre pris par la patrouille, c'est être pris en flagrant délit de faire une action non autorisée. En premier lieu l'expression s'applique aux sportifs qui se dopent ET qui se font prendre (ce qui est assez rare, finalement). La vidéo des rencontres sportives permet (parfois) de punir les sportifs indélicats. Une fourchette au rugby qui n'a pas été payée cash pendant le match peut l'être devant une commission machinchose sur la foi des vidéos. Autrefois, au rugby, à une époque où la vidéo était vague et imprécise, toute agression était l'objet d'une revanche quasi immédiate plus ou moins visible. On peut penser que les arbitres toléraient une loi du Talion raisonnable...La patrouille, c'étaient les co-équipiers.
Bien entendu l'origine du mot patrouille est militaire. Par conséquent, lors d'une infraction, on peut être pris par la patrouille au sens propre ( deux ou trois chaussettes à clous planqués dans leur Clio) ou au sens figuré quand on se fait choper par un radar.
A propos de radar, quelqu'un connaîtrait-il une expression métaphorique qui le désigne ?

Publié dans métaphore

Commenter cet article