Aller aux îles Mouk Mouk

Publié le par Jacques Michaud

 

Cette expression typiquement québécoise (selon la Parlure) est un équivalent du français aller à Tatahouine, c'est-à-dire dans un endroit si lointain et isolé qu'on peine à l'imaginer. Je crois que les îles Mouk Mouk n'existent pas, en revanche et par contre et toutefois, Tatahouine existe bel et bien dans une région plutôt désertique du sud tunisien, que j'ai moi-même foulée de mes petits pieds, c'est vous dire si je suis un fucking aventurier.

Autres expressions typiquement françaises :

aller au diable Vauvert (là encore un lieu virtuel, plus ou moins mythique même s'il existe ça et là des lieux afublés de ce toponyme) et plus brièvement aller au diable.

Aller à Péta Ouchneff ou à Péta Ouchnok, expressions dans lesquelles la notion d'éloignement disparaît pour laisser place -si on ose dire et sic- à une notion de n'importe où. On entend bien dans ces deux expressions un tintinnabulement  de sons slaves ou plutôt de ce qu'on s'en représente dans une imagerie sonore populaire. (ouf...). 

 

 

Publié dans métaphore

Commenter cet article

Serge 04/06/2012 14:26


Eh oui, les Îles Mouk-Mouk existent vraiment,


voici une carte Google:


 


http://www.geonames.org/5981452/ile-moukmouk.html

critique 08/05/2011 15:31



Allez on s'informe un peu avant d'écrire n'importe quoi... L'Ile Mouk-Mouk existe bel et bien, située en Abitibi au Québec.... Informez vous un peu avant d'écrire n'importe quoi, c'est si facile
avec wikipedia et google....