Métaphorus : Etre au ras des pâquerettes

Publié le par Jacques Michaud

Pour renouer avec le jeu du Métaphorus : Quelle métaphore évoque cette image ?

Réponse EXACTE donnée par GREG

Nos conversations, il est vrai, sont souvent au ras des paquerettes. Passe-moi don' le pain, in in, in. Il y a la dette de l'état, désolé, mais elle est nettement moins prégnante (fallait le placer !) que la mienne : celle du frigo américain (qui fait de la glace pilée), de la bagnole, des conneries qu'on croit qu'on est les meilleurs quand qu'on les a sans compter les écarts des dernières vacances à Port-les-Machines...où qu'on se croyait riches pasqu'il faisait beau. Merde.  TIens, j'ai vu à la télé un reportage sur Bourg-les-Essonnes...Ben si ! tu sais bien, c'est là qu'elle habitait la Marie-Jeanne...avant de se jeter du haut du pont de la Garonne. J'aime bien Joe Dassin, maintenant qu'il est mort, je l'aime mieux...Bon d'accord c'est un peu daubé mais merde t'entends toutes ces vocalises des petites filles imitant des émules de Céline Dion (La femme à R'né !) ? Alors moi, je préfère fredonner du Joe Dassin. Exactement. Je fredonne. A la Société Généra-a-le...Sans compter qu'on va bientôt voter. Je vais écouter tout bien qu'est-ce qu'ils disent dans les émissions où que les gens ont la parole...Je vais pouvoir me faire une opinion...Et si j'ai du mal, j'écouterai les journalisses, pasque eux, les journalisses, ils savent des tas de trucs qu'ils nous disent même pas. Pasque, ils nous prennent pour des cons, qu'y a des trucs qu'il faut pas qu'on les sache, que sinon on voterait pas bien ! Remarquez, ils ont pas tort...T'as pas une clope ?

Publié dans Jeu du métaphorus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ah c'était trop fastoche, vous allez voir ce que vous allez voir.<br /> Jacques
Répondre
G
on stagne vraiment au ras des pâquerettes...
Répondre
1
j'ai beau me creuser, je vois pas...
Répondre