Ne plus avoir mal aux dents

Publié le par Jacques Michaud

Anne-Laure B. (bienvenue) nous propose cette métaphore contextualisée : "à propos d'un aménagement qui était assez ancien dans une maison, quelqu'un a dit : "celui qui a fait ça, il y a longtemps qu'il n'a plus mal aux dents".
J'ai déjà eu l'occasion de mettre en évidence l'aspect socio-linguistique de la métaphore qui, sous couvert d'humour ou de poésie, permet de ne pas énoncer, de ne pas prononcer certains mots tabous comme : il est mort depuis longtemps (1).
Anne-Laure se demande si l'expression qu'elle a relevée est locale (dans son cas : la Dordogne). Non, ici sur les bords de Loire, entre Beauce et Sologne, j'ai entendu moi aussi cette expression.
Rien ne vous empêche de me proposer de nouvelles occurrences mais vous pouvez en trouver tout au long des 770 articles de ce blog (avoir un costume en sapin, passer l'arme à gauche, avaler son bulletin de naissance, manger les pissenlits par la racine, passer de l'autre côté du miroir, etc.). 


(1) On retrouve un fonctionnement similaire de dérivation des tabous dans les nombreuses métaphores sexuelles comme par exemple, descendre à la cave (pour faire l'amour).
 

Publié dans métaphore

Commenter cet article

Charlie 28/06/2009 11:12

Expression que disent les anciens: "les os ne lui font plus mal". On peut y voir un lien avec les rhumatismes. Après, j'ai entendu cette expression par des personnes ayant dépassé les 80 ans, donc les dents ...

Jacques Michaud 28/06/2009 20:24



Effectivement : d'ailleurs à l'âge des rghumatismes on appelle les retraités les Tamalou ou les Bobola.