S'en soucier comme de Colin-Tampon

Publié le par Jacques Michaud

Il est des expressions comme celle-ci qui n'ont même pas besoin d'être expliquées tant le sens en est évident. S'en soucier, ou s'en moquer comme de Colin-Tampon est donc équivalent à s'en soucier comme d'une guigne ou s'en soucier comme de l'an 40. En revanche, et une fois n'est pas coutume, je vais jouer les magistères et vous livrer l'explication de ce fameux Colin-Tampon. Vous imaginez bien que je me suis tartiné quelques pages web qui, miracle, ont à peu près les mêmes options : sur le net, on se copie tous plus ou moins (mais moi je cite mes sources quand j'en ai...). Colin est donc un diminutif de Nicolas. Autrefois, on y associait une notion de nigauderie, paraît-il...Le tampon quant à lui désignait paraît-il un tambour (celui de la garde Suisse). Comme ce tambour servait parfois de "sonnerie" pour avertir de quelque chose, il arrivait qu'on n'y prêtat pas attention, tout comme quand on vous appelle à table et que vous avez mieux à faire : vous n'en avez cure. Vous vous en souciez donc comme de Colin-Tampon

Citons quelques commentaires à propos de cette expression qui figurent sur le site :

http://jclat.typepad.com/think/2005/02/colintampon.html


"Colin-Tampon désigne l'ancienne batterie de tambour des Suisses au service de la France, qui s'illustra pendant la bataille de Marignan (1515). Colin diminutif de Nicolas, signifie en langage paysan le nigaud et tampon représente le tambour."

"Colin-tampon remonte à l'époque où l'on transmettait les ordres (rassemblement ! A la soupe ! extinction des feux !) dans les casernements, avec des batteries de tambour bien codifiées. "Colin tampon" est l'onomatopée censée reproduire le bruit du tambour des mercenaires suisses au service de la France, plus gros que celui des troupes régulières. De ce fait, il rendait un son plus sourd et moins "sec" que le "rantanplan !" des gardes françaises, qui le laissaient donc retentir et donner ses ordres dans la plus parfaite indifférence.

A consulter éventuellement
http://www.expressio.fr/expressions/s-en-moquer-comme-de-colin-tampon.php
http://www.metronimo.com/fr/argot-musical/207.htm

Publié dans métaphore

Commenter cet article

click 04/08/2014 14:03

I can see many problems in your line of work. The way you see the outer world is in a bored and untrusting way. This brings to you closer to your inner world and you believe in no one except yourself. The public and society is just an obstacle that needs to be jumped over! Man! Get a life!