Remettre le couvert

Publié le par Jacques Michaud

Michel T. qui alimente mon stock régulièrement et discrètement, si ce n'est secrètement depuis longtemps (merci à lui) nous suggère : "Remettre le couvert, à ne pas confondre avec des expressions proches telles que en rajouter une couche, enfoncer le clou, en un mot (sic) être lourdingue".
Oui, bien sûr Remettre le couvert, c'est recommencer quelque chose avec en filigrane cette idée sous-jacente qu'une première fois aurait pu suffire et que recommencer relève de l'ostentatoire.
Dans ma propre imagerie, cette expression désigne principalement le fait de faire l'amour une deuxième fois ou une fois de plus pour ceux qui sont plus performants.

La rubrique du Zoulou
Zulunation, notre zélé zoulou, nous livre un complément comme toujours très documenté :

Le mot "couvert" pour désigner le matériel de table est issu du Moyen-Age lorsque les mets, les boissons et les matériels dédiés à la table du Roi ou du Prince étaient, jusqu'au moment précis du repas, protégés par des linges pour éviter qu'on y verse du poison ou autre mauvaise substance (une pratique criminelle prisée de l'époque). Cette protection consistant donc à dresser la table "à couvert" se perdra peu à peu mais en restera l'expression "mettre le couvert" pour préparer la table et le substantif "couvert" comme terme générique aux ustensiles du repas.
Dans le Dictionnaire des Expressions et Locutions de Micheline Sommant on lit que "Remettre le couvert" signifie "faire l'amour une seconde fois - soit avec le même soit avec un(e) autre partenaire - ".
On peut penser que les caprices sexuels
des autocrates du Moyen Age ne tenant aucunement compte de la bienséance des horaires, il fût nécessaire parfois "RE-mettre le couvert" c'est-à-dire réinstaller les linges - alors que l'on venait tout juste de les retirer - pour protéger de nouveau la table des toxiques ou autres "venins de succession", afin de satisfaire aux ébats hors victuailles et soudains du potentat local ...
... nous aurions donc retrouvé là une trace pour notre expression du jour ....


Publié dans métaphore

Commenter cet article