Comme une armée de Mexicains

Publié le par Jacques Michaud

Petite sensation colonialiste ou impérialiste derrière cette expression qui sent son Napoléon III à pleines moustaches ! mais nous rendons compte de réalités linguistiques.
Dans une organisation quelle qu'elle soit, quand tout le monde décide, quand tout le monde est chef, on a affaire à une armée de Mexicains. Et c'est un bordel monstre. J'aime personnellement le bordel mais à distance, chez les autres ou chez moi quand c'est mon bordel à moi.

Pour rire :

Pour rêver, cet autre Mexicain que j'ai eu le plaisir de voir et entendre en concert même avec un son pourri :

Découvrez Carlos Santana!

Publié dans comparaison

Commenter cet article

visit 12/08/2014 13:39

I agree with you here. I spent my last vacation in Mexico. It is not like Europe or America. It is different place. A very different place! Everyone think that they can be the leaders. Unfortunately it is the drug mafia we are talking about!

Lionel LAVILLE 11/02/2009 08:50

Autre expression tirée de mon expérience maçonnique:Un chantier mal organisé où tout le monde commande à tout le monde,brèfle, dixit Beru, où c'est le bordel c'est un chantier où "tout le monde est maître et compagnon"

Jacques Michaud 11/02/2009 09:50


Je vois qu'on partage les mêmes référencs littéraires.