Tomber en embuscade / Tomber dans une embuscade

Publié le par Jacques Michaud

La langue française fourmille d'expressions relatives à la bonne vivance (1), d'autres diraient à la bonne vivitude (2). Tomber dans une embuscade, c'est se retrouver dans une séquence bien arrosée. Que ce soit un matin (ah, le petit blanc du matin !) ou un soir (ah, être entre chienne et louve !), vous n'aviez rien prévu et tchaaaaak, ! on vous tombe dessus avec force bouteilles et flacons, chopines et litrons, on vous oblige (!!!) à boire et finalement vous ressortez de là, vous avez chaud aux feuilles, vous êtes un peu pété ou complètement bourré et vous avez du mal à arrimer votre musette que d'habitude vous maîtrisez bien, voire à gorge déployée et nonobstant et c'est quand qu'on se revoit ? ce qui ne veut rien dire mais qui illustre le propos. A propos, d'ailleurs, sur les centaines de métaphores que ce blog génial contient vous en trouverez beaucoup qui parlent de la biture : c'est le deuxième sujet principal de la métaphore populaire, après le cul !

 

(1) Petit michaud illustré, page 2012

(2) Dictionnaire Royal, page 2007

Publié dans métaphore

Commenter cet article