Mettre les chariots en cercle

Publié le par Jacques Michaud

Mettre les chariots en cercle

Evidemment, sur le mode dénotatif, donc non métaphorique, l'expression renvoie à une réalité qu'ont pu magnifier Morris et Uderzo dans Lucky Luke. Lors de la Conquête de l'Ouest, les émigrants organisaient une formation en cercle fermé de leurs chariots de manière  à créer un fort portatif contre les hordes d'Indiens (on a compris depuis lors que les Yankees étaient bel et bien des colonisateurs). La pauvreté de ma bibliothèque personnelle de BD ne m'a pas permis de vous offrir une image de Morris (peut-être un lecteur...mais je ne me fais pas d'illusion bande de pleutres ! Ca vous crèverait de scanner une image et de me l'envoyer ?).
J'ai entendu cette expression dans la bouche de ma radio préférée, hier même, utilisée par un journaliste qui métaphorisait ainsi les défenses qui s'organisent actuellement dans les économies nationales pour protéger les banques de la crise financière.
C'est joli, non, une langue qui s'invente chaque jour...

Publié dans métaphore

Commenter cet article