Filer un mauvais coton

Publié le par Jacques Michaud

Filer un mauvais coton

L'expression est bien connue pour désigner un processus de dégradation qui peut avoir des résonnances diverses. Ainsi, d'un enfant qui tourne mal, qui se comporte comme un pré-délinquant, on dira qu'il file un mauvais coton. D'une personne malade dont on suppose qu'elle est gravement malade, on dit qu'elle file un mauvais coton. Dans ce deuxième cas, la valeur modératrice de la métaphore, la censure relative que sa douloureuse poésie procure à la gravité du cas permet d'évoquer la maladie sans prononcer son nom.
Ici, la valeur sociale de cette figure de style est évidente. Il est à noter que la valeur initiale du coton et de l'action de le filer disparaissent complètement dans le sens nouveau qui s'est installé.

Complément d'info : (par Zulunation, lecteur)

A la fin du XVIIe siècle, pour signifier "se ruiner", on disait "jeter un vilain coton" par allusion aux étoffes qui, en s'usant, perdaient des boules de fil de coton jusqu'à leur détérioration complète ou la déchirure.

Au XIXe siècle, alors que la même expression signifie déjà "dépérir par la maladie", 'vilain' est progressivement remplacé par 'mauvais' et l'installation de nombreuses filatures où on 'file' le coton, provoque le remplacement de 'jeter' pour aboutir à l'expression actuelle.
  "
(source : expressio.fr) " cf. lien ci-contre

Publié dans métaphore

Commenter cet article

zulunation 25/09/2008 08:52

Complément d'info :"  A la fin du XVIIe siècle, pour signifier "se ruiner", on disait "jeter un vilain coton" par allusion aux étoffes qui, en s'usant, perdaient des boules de fil de coton jusqu'à leur détérioration complète ou la déchirure.Au XIXe siècle, alors que la même expression signifie déjà "dépérir par la maladie", 'vilain' est progressivement remplacé par 'mauvais' et l'installation de nombreuses filatures où on 'file' le coton, provoque le remplacement de 'jeter' pour aboutir à l'expression actuelle.  "(source : expressio.fr)

Jacques Michaud 25/09/2008 19:51


Mais c'est qu'il est très fort, ce Zulunation. Moi j'ai remarqué ce phénomène sur des vetements bon marché. On dit ici que le tissu fait des bouloches !
Merci et n'hésite pas à intervenir Zoulou !
Cordialement
Jacques