Etre d'une discrétion de violette

Publié le par Jacques Michaud

Etre d'une discrétion de violette

Cette expression fait-elle allusion à la suave odeur de violette ? Suave lorsqu'elle émane de la fleur elle-même. Car dans les années 50 de l'autre siècle, les "parfumeurs" avaient réussi à faire de l'odeur de violette un entêtant parfum, chimiqué jusqu'à l'os.
Toujours est-il que cette expression utilisée de temps à autre par les rédacteurs du Canard Enchaîné s'adresse à ceux qui, volontairement dans la plupart des cas, font tout pour se faire oublier.
Cette semaine (20/08/08), le Canard, évoque l'arrestation de trois clandestins embauchés sur un chantier "
et pas n'importe quel chantier : celui qui va permettre d'agrandir le centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne). Le ridicule ne tue pas : deux d'entre eux ont été aussitôt placés en rétention sur leur lieu de travail, de l'autre côté du grillage (...) Hortefeux est d'une discrétion de violette sur le sujet."
En fait, Hortefeux ne la ramène pas trop, il préfère se la jouer pouet pouet !

Publié dans métaphore

Commenter cet article