Il n'y a pas de quoi fouetter un chat

Publié le par Jacques Michaud

Il n'y a pas de quoi fouetter un chat

Joli décasyllabe qui n'avait sans doute pas de prétention poétique à l'origine. Encore que... (du chat !).
Oui, bon, c'est vrai, il y a eu un petit déréglement, un dysfonctionnement, une couille dans le potage mais on ne va pas en faire une histoire, on va pas faire un pataquès pour quelque chose qui n'en vaut pas la peine : il n'y a pas de quoi fouetter un chat.
Pourquoi fouetterait-on un chat ? je vous le demande...Pourquoi on lui fouterait pas un coup de latte, plutôt, en loucedé ? Ca évite d'avoir à chercher un fouet !

Publié dans métaphore

Commenter cet article

windows live customer support number 08/08/2014 14:41

I suggest urban dictionary for the author. In that website he can see all sorts of meaning for new local words and French is something worth a read and I really liked visiting the site more often.

ryryryry 29/06/2010 13:34



Bonjour,


n'y a-t-il pas là une quelconque allusion au chat à neuf queues, le martinet ?


 


bonne journée.


ryryryry



Jacques Michaud 30/06/2010 10:17



Merci pour cette intervention qui pour moi est une trouvaille. J'avoue que je n'avais jamais entendu parler ou pas assimilé l'expression : chat à neuf queues. Si vous en avez d'autres comme ça,
je suis preneur bien sûr.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_%C3%A0_neuf_queues